Hôpital de Montgelas (Givors) : René BALME appelle à un référendum

René BALME, Maire de Grigny (Rhône), Secrétaire général du Réseau national des
élus et collectivités hors AGCS,

Candidat aux élections législatives de 2007, sur la 11è circonscription du
Rhône,

Communique :

Les Assises de la Santé Rhône-Sud qui se sont tenues vendredi 15 décembre
dernier à Grigny, ont fait le bilan de l’action du Comité de Défense de
l’hôpital Montgelas. Près d’une dizaine de Conseils municipaux ont délibérés
et près de 7 000 personnes ont pétitionné pour s’opposer à la fermeture du
service de chrirurgie. L’opération « 1 000 témoins » initiée par le Comité de
Défense vient d’être analysée. Les résultats vont dans le même sens : la
décision des pouvoirs publics n’a aucun sens pour qui s’attache à l’intérêt
général et au service public de santé de proximité.

Les 1 063 témoignages recueillis, depuis octobre, sur les pratiques médicales
et hospitalières de la population du bassin s’inscrivent, en effet,
totalement en faux contre la campagne de culpabilisation des patients
orchestrée par l’ARH. Ils constituent un point d’appui incontestable et
incontournable, à la poursuite de l’action contre le démantèlement de
l’hôpital de Givors. La population n’a pas dit son dernier mot.

C’est pourquoi, pour ma part, j’appelle à l’organisation d’un référendum sur
l’ensemble des Communes concernées, pour que les exigences qui se sont faites
jour soient véritablement entendues, tant aux niveaux administratifs que
politiques. Je m’adresse aux maires et au Comité de Défense pour leur
proposer de se rencontrer au plus tôt afin d’organiser ce référendum.

A Grigny,
le 18 décembre 2006

René BALME.

www.rene-balme.org

Contatct : rbalme@wanadoo.fr

Comments are closed.